« bienvenue à friendswood girls ! » ◭ skye&naëva.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « bienvenue à friendswood girls ! » ◭ skye&naëva.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar


☂ Age : 24
☂ Nombre de cartons : 7
☂ Loyers payés : 89
☂ Je me trouve : friendswood ; trou paumé du texas paraît-il.
☂ Je suis : étudiante ; en stylisme.
☂ Mon humeur est : plutôt bonne ; la forme comme d'habitude.


Appart 518

MessageSujet: « bienvenue à friendswood girls ! » ◭ skye&naëva. Lun 17 Sep - 21:34

« bienvenue à friendswood girls ! »


LA VEILLE ; au téléphone.
C'était un rituel, Skye, une de mes meilleures amies, et moi, nous appelions tous les soirs. Ou alors un soir sur deux. Je ne pouvais pas passer plus de deux jours sans lui parler. Le fait est que nous étions séparées depuis nos 10 ans, à cause d'une mutation de sa mère. Nous n'avions jamais perdu contact, et pour cause, nous nous étions fait une promesse juste avant son départ. Celle de venir la rejoindre, Naëva et moi, à Friendswood, dès notre majorité. Autant dire que l'on comptait les jours, et qu'ils ne passaient vraiment pas assez vite à notre goût. A ce moment-même, nous étions donc la veille de notre départ en direction du trou paumé où vivait Skye. Je ne pouvais pas ne pas l'appeler. C'est au bout de la troisième sonnerie qu'elle décrocha enfin, oui j'étais plutôt impatiente.

LANA - « Tu sais quel jour on est Skye ? »
SKYE - « Non, mais tu vas me le dire ».
LANA - « C'est demain Skye, demain ! »

Discussion typique qui se répétait à peu près tous les deux soirs, depuis un mois environ. Plus notre arrivée approchait, et plus j'avais du mal à contenir ma hâte. Je savais qu'à force, la petite blonde savait ce que j'allais lui dire, mais elle faisait toujours semblant. Histoire de ne pas changer notre discours habituel. Je lui avais ensuite expliqué tous les détails de notre vol, à savoir par exemple que nous avions 8h45 de vol, que nous partions à 7h10, que par conséquent l'on atterrissait à Friendswood dès 15h55, et que surtout elle devait être là pour nous récupérer à l'aéroport.

AUJOURD'HUI ; à l'aéroport de Friendswood.
15h57. Nous avions deux minutes de retard et je l'avais remarqué, mais j'évitais de le dire. Avec Naëva, nous nous étions empressée de descendre de l'avion, et nous étions dirigée vers l'endroit où avait lieu le débarquement des valises. Je jetais de temps à autres des regards rapides alentours, pour voir si j’apercevais Skye. Elle ne semblait pas se distinguer à l'horizon pour le moment et je me demandais bien où elle pouvait encore être.

NAËVA - « C'est bon, j'ai retrouvé mon dernier sac ! »
LANA - « Bonne nouvelle ! Parce que moi, je n'ai toujours pas retrouvé Skye ».

Répondis-je simplement quand j'entendis son cri de victoire. Nous nous étions postées devant l'entrée de l'aéroport, histoire d'être bien en vue. De façon à ne pas rater la petite blonde, et pour qu'elle ne puisse pas nous louper également. Nous papotions pour passer le temps, car nous n'avions pas arrêté de téléphoner à Skye et comme de bien entendu, elle était toujours sur messagerie. Pourtant, nous nous étions parlé la veille, je n'arrivais pas à croire qu'elle ait quand même réussi à oublier notre atterrissage. Je faisais alors signe à Naëva qu'on allait y aller et passer un savon à la blonde quand on aurait l'honneur de la croiser.

AUJOURD'HUI ; dans le centre ville.
Nous avions rejoint la place principale de Friendswood à pieds évidemment. Toujours aucune nouvelle de Skye, je me demandais avec qui elle pouvait bien être occupée comme ça. Bref, il fallait désormais trouver la rue qui correspondait à l'emplacement de notre immeuble. Ne connaissant pas du tout la ville et ayant, toutes deux, un sens de l'orientation sous-développé, la tâche n'allait pas être des plus évidentes. Je traînais déjà mes deux valises, une dans chaque main, et mon sac à main sur l'épaule. Quant à Naëva, je la voyais se débattre avec deux valises également, un sac à main aussi, et en prime un autre sac de voyage. Autant dire que la cadence de notre marche était au ralenti.

LANA - « Naëva tu as toujours le plan qui nous indiquait la route à prendre pour retrouver l'appart ' ? »
NAËVA - « Euh .. ouais je crois, mais dans le fond de mon sac ».

Cruelle erreur, pensais-je alors. Nous allions devoir nous arrêter, afin que la brunette pose tous ses sacs pour enfin pouvoir accéder à notre requête. Nous nous mettions donc en retrait près d'un bar, dont je repérais le nom, il valait mieux tout prévoir. Et c'est alors que je la vis. Ou que je la reconnus, qui se promenait tranquillement, clope au bec. J'avais envie de lui arracher les yeux sur le moment, mais à son approche, je ne fis que lui sauter au cou en criant ma joie de la retrouver. Naëva ne tarda pas à se joindre à nous pour un câlin collectif, chose qui nous avait cruellement manquée pendant ses huit ans où nous avions été loin de Skye. C'était tellement bon de revoir sa petite bouille.

sweet.lips


Dernière édition par Lana B. Turner le Mar 23 Oct - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-fantasy.frbb.net/




avatar


☂ Nombre de cartons : 1
☂ Loyers payés : 27


Appart 518

MessageSujet: Re: « bienvenue à friendswood girls ! » ◭ skye&naëva. Ven 12 Oct - 20:21

bienvenue à friendswood, girls !

HIER. Depuis que Lana et moi étions séparées de Skye, tous les jours c'était la même chose. Lorsque nous avions la blondinette au téléphone, Lana s'amusait à faire le décompte humain. Vous savez, comme une horloge parlante, sauf que l'horloge c'est Lana, et que cette dernière compte les jours qui nous séparent encore de la majorité. Chaque fois, Skye faisait l'ignorante au bout du fil, et chaque fois, Lana se faisait une joie de lui donner la date du jour. Aujourd'hui, le rituel s'était répété. Enfin, à quelque chose près. En réalité, à mesure que notre excitation devenait plus grande, nos cris se faisaient plus stridents.

LANA. Tu sais quel jour on est Skye ?
SKYE. Non, mais tu vas me le dire.
LANA. C'est demain Skye, demain !

Inutile de dire que de mon côté, j'étais excité comme une puce. J'attendais avec impatience de pouvoir parler à Skye à mon tour, pour lui hurler dans les oreilles que nos rerouvailles approchaient à grands pas, quitte à lui briser les tympans. Peu importe, après tout, ça en valait la peine, non ? Trop impatiente, j'arrachai le combiné des mains de la brunette qui se trouvait à mes côtés.

NAËVA. Skyyyye ! ça y est, c'est demain ! De-main, tu te rends compte ? Tout est déjà prêt ici. Si on s'écoutait, on serait déjà en route ! Mais le prochain vol n'est que demain. Enfin bref, tu n'oublie pas de venir nous chercher à l'aéroport, hein ? J'ai tellement hâte ! Je...

Si Lana n'avait pas repris le téléphone, mon monologue aurait pu durer des heures. Donc c'était peut-être une bonne chose. Vexée, toutefois, je fixai mon amie du regard, lui adressant une grimace, par la même occasion. De toutes les manières, j'aurais tout le temps de parler à Skye lorsque nous serions enfin en face d'elle. D'ailleurs, Lana lui donna tous les détails de notre vol du lendemain matin. J'avais encore du mal à y croire. Dans quelques heures, nous pourrions enfin la serrer dans nos bras, comme avant. Je me souvenais encore de nos dernières étreintes, juste avant son départ pour le Texas. Nous n'avions alors que dix ans, mais cet évènement nous avait marqué au fer rouge. Tout ce que nous voulions, c'était revivre cet instant, dans les bras les unes des autres, à la différence près que cette fois-ci, nos étreintes scelleraient nos retrouvailles. Autant vous dire que notre impatience noous avait tenue éveillée toute la nuit, nuit durant laquelle, Lana et moi, avions passé à se remémorer nos souvenirs en compagnie de Skye.

AUJOURD'HUI. J'avais la tête qui tournait. Cela faisait près d'un quart d'heure que je regardais le tapis roulant défiler devant mes yeux, mais toujours aucune trace de ma dernière vali... Ah ! La voilà enfin. Je me hâtai vers cette dernière de peur de devoir encore attendre un nouveau tour de tapis. C'est d'ailleurs avec grande difficulté que je tirais mes bagages jusqu'à Lana. Comment de simples morceaux de tissus pouvaient-ils peser si lourd ?

NAËVA. C'est bon, j'ai retrouvé mon dernier sac !
LANA. Bonne nouvelle ! Parce que moi, je n'ai toujours pas retrouvé Skye.

A peine remise de mes émotions -parce que oui, porter des valises de je ne sais combien de kilos, c'est très éprouvant-, je mis quelques instants à réaliser ce que Lana venait de me dire. Pas de nouvelles de Skye. Mais où pouvait-elle bien être ? La veille au soir, je lui avais pourtant rappelé de venir nous accueillir à l'aéroport. Et puis, de toute façon, c'était un évènement beaucoup trop important pour qu'elle n'ait oublié. Non, il devait y avoir une autre raison à son absence. Lourdement, je laissai tomber ma valise sur le sol et jetai un bref regard à ma montre. Il était 15h59. Quatre minutes plus tard après l'heure officielle de notre atterrissage.

NAËVA. On a quatre minutes de retard ! A tous les coups elle est déjà partie ! Voilà, c'est ça ! Et maintenant, on va venir seules et perdues dans ce trou paumé du Texas !

Du grand n'importe quoi, je l'admets. Enfin, c'est du Naëva tout craché quoi. Une Naëva anxieuse, ça dit n'importe quoi. La preuve ! D'ailleurs, je voyais bien au regard que Lana me lançait que ma théorie ne tenait pas la route. Je restai donc silencieuse tandis que mon amie tentait de joindre Skye au téléphone. Mais visiblement, cette dernière ne décrocha pas puisque Lana raccrocha son portable, penaude.

NAËVA. Bon, et bien je crois qu'on a plus qu'à essayer de trouver notre chemin à l'aveuglette.

Bagages en main, Lana et moi nous dirigions donc vers la grande rue qui longeait l'aéroport, espérant trouver une office de tourisme ou un truc dans le genre qui pourrait nous guider. Par chance, quelques minutes plus tard, nous arrivions sur une grande place qui ressemblait fortement à un centre ville, ou un bourg, tout du moins. La bonne nouvelle, c'était que nous ne nous étions pas perdues en pleine campagne ce qui, je l'avoue, m'avait tracassé tout le long du trajet. A vrai dire, avec le sens d'orientation de Lana, nous n'étions plus sûres de rien. J'aurais pu l'aider, certes, mais compter sur moi, c'était un peu comme compter sur une mouche : dès que ça voit la lumière du jour, ça se précipite... et ça se prend la vitre. Enfin bref, en plus de ça, j'avais complètement oublié que nous avions un plan, plan que je devais garder précieusement avec moi. Oui mais ça, c'était sans compter sur mon système auditif qui entend, mais n'enregistre pas souvent.

LANA. Naëva tu as toujours le plan qui nous indiquait la route à prendre pour retrouver l'appart' ?
NAËVA. Euh .. ouais je crois, mais dans le fond de mon sac.

Mais un plan au fond d'un sac, ce n'est pas vraiment utile, n'est-ce pas ? Et en vue du regard désespéré que me lançait Lana, je compris rapidement j'étais dans l'obligation de retrouver ce fichu bout de papier. Nous nous mîmes donc en retrait, près d'un bar, à quelques mètres plus loin. Je commençai à farfouiller dans ma première valise, mettant sans dessus dessous le contenu de cette dernière. Heureusement, le cri que poussa Lana m'empêcha de mettre le chaos davantage, et je relevai soudainement le visage vers l'objet de son cri. En face de nous, une silhouette familière à la tignasse blonde se promenait tranquillement, une cigarette à la bouche. Elle ne semblait pas préoccupée pour un sou, ce qui me poussait à croire qu'elle avait totalement oublié notre arrivée ici. Cependant, je n'hésitai pas une seule seconde à sauter au coup de la blondinette, exactement comme Lana. Enfin, elle était dans nos bras.

NAËVA. Comme ça m'avait manqué.

CODE TOXIC GLAM



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« bienvenue à friendswood girls ! » ◭ skye&naëva.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impasse du déjanté :: La ville et ses alentours :: Le centre ville-