« c'est de la faute de mon réveil (a) » ◭ keagan.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « c'est de la faute de mon réveil (a) » ◭ keagan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar


☂ Age : 24
☂ Nombre de cartons : 7
☂ Loyers payés : 89
☂ Je me trouve : friendswood ; trou paumé du texas paraît-il.
☂ Je suis : étudiante ; en stylisme.
☂ Mon humeur est : plutôt bonne ; la forme comme d'habitude.


Appart 518

MessageSujet: « c'est de la faute de mon réveil (a) » ◭ keagan. Jeu 4 Oct - 14:21

« c'est de la faute de mon réveil (a) »



CE MATIN ; à l'appart.
Il était 8h32 quand je posai mon regard sur le réveil qui trônait sur la commode à côté de mon lit. Je me recouchai lentement, pour me ressaisir une minute plus tard. Je venais simplement de réaliser que je commençais à 8h00 et que j'étais en retard. Être en retard quelques jours seulement après la rentrée, ça le faisait moyen quand même. Surtout que je n'avais jamais pris cette mauvaise habitude, parce que je détestais ça. Il n'y avait rien de pire que d'arriver après l'heure. Il fallait trouver une excuse, et elles étaient toutes aussi bidons les unes que les autres.

LANA - « Naëva ! »

J'avais crié son prénom pour savoir si elle était là ou si elle m'avait lâchement abandonnée dans mon lit, au lieu de me secouer. Je me levais alors immédiatement, pour me diriger vers la chambre de ma colocataire. Je toquais, ne laissant même pas le temps de répondre, et j'entrais dans la pièce. Je jetais un regard circulaire et découvrais qu'il n'y avait vraiment personne. J'allais lui passer un savon à celle-là, c'était un fait. Elle avait dû penser que j'avais besoin de sommeil, mais elle aurait pu au moins me prévenir. Je lui envoyais un sms rapide, histoire de l'informer que je m'étais tout de même réveillée, en précisant bien que ce n'était pas grâce à elle. Ceci fait, je me précipitais dans la douche que je pris en un temps record, du jamais vu. Il fallait bien que je limite les dégâts et pour ça, je devais être prête le plus rapidement possible. Je ne pris donc pas le temps de manger quelque chose, j'attendrais midi. J’attrapais mon sac qui traînait près de l'entrée, ouvrait la porte, sans oublier de bien refermer derrière moi.

CE MATIN ; dans les couloirs de l'immeuble.
J'aurais pu prendre l'escalier vu que je n'étais pas très fan des ascenseurs, mais ce matin, je n'avais vraiment pas le temps. J'atteignais l'ascenseur et appuyais sur le bouton afin qu'il s'arrête devant moi. Évidemment, il descendait, donc le temps qu'il remonte, je pouvais encore attendre. Je soupirais d'impatience, j'aurais gagné à prendre l'escalier finalement. Je tournais en rond, ne sachant franchement pas quoi faire de mes dix doigts. Je détestais attendre à ne rien faire, il fallait que je bouge. Je regardais mon portable sans arrêt, la brunette n'était décidément pas disponible pour moi aujourd'hui. Je me demandais ce qu'elle pouvait bien faire de si important. Mais c'est vrai qu'elle était en cours, et qu'elle ne pouvait certainement pas se servir de son portable. Quand enfin j'entendis le bruit des portes qui s'ouvraient, je fus soulagée un temps. J'avais l'impression d'avoir attendu une éternité.

CE MATIN ; dans l'ascenseur.
Je pénétrais sans tarder à l'intérieur, avant d'appuyer sur le bouton qui me mènerais au rez-de-chaussée. Je n'étais jamais rassurée quand j'étais dans ce genre d'engin, mais ce n'était qu'un mauvais moment à passer après tout. J'allais prendre sur moi, respirer profondément, et j'arriverais en bas sans encombres. A l'instant même où les portes se refermaient sur moi, une main les retint. Je soupirais encore, comme si je n'étais pas encore assez en retard comme ça, voilà que l'ascenseur jouait aussi contre moi. Décidément, j'en garderais un bon souvenir de celui-là, il n'aura fait que me pourrir l'existence ce matin. Je vis alors apparaître Keagan, du moins c'était son prénom à ce que je me rappelais.

KEAGAN - « Salut ! »
LANA - « Salut ! »

Lui répondis-je tout de même, avant de rappuyer immédiatement sur le bouton menant au rez-de-chaussée. Je ne paraissais sûrement pas très avenant à l'heure actuelle, mais j'étais sur les nerfs car rien n'allait comme je voulais depuis mon réveil. Et puis, je ne le connaissais que très peu, pour ne pas dire pas du tout. Il faisait partie de la bande de Maddox il me semblait. Skye nous l'avait présenté -à Naëva et moi- en même temps que les autres. Nous n'avions jamais réellement parlé, hormis quelques bonjours, et ça me suffisait amplement. Je n'étais pas très objective, c'est vrai. Mais il faisait partie des potes de Maddox, et je ne portais pas vraiment ce dernier dans mon cœur. J'avais l'impression qu'il avait une mauvaise influence sur ma meilleure amie. Donc j'essayais de garder mes distances avec toute personne ou toute chose ayant rapport, de près ou de loin, avec lui.

sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://london-fantasy.frbb.net/
 

« c'est de la faute de mon réveil (a) » ◭ keagan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» On brûle maintenant les houngans. A qui la faute? Au président, bien sûr...
» Osm0se c'est pas de ma faute si tu ne vas pas à l'école [o]
» Faute d'orthographe
» Puisque c'est ma faute... <Misoka>
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impasse du déjanté :: L'immeuble de tarés :: Les couloirs, les escaliers et l'ascenseur-